Récompenser le dévouement

En février 1883, Méline est nommé ministre de l’Agriculture. À peine en place, il décide de créer une décoration spécifique au monde agri-
cole.

Dans son rapport de proposition, il rappelle que plus de 18 millions de Français vivent de l’agriculture et que :
« dans cet immense personnel d’agriculteurs, d’agronomes, de professeurs, de savants, le labeur est incessant, les dévouements nombreux et les récompenses rares ».

Le ministre insiste aussi sur la difficulté de récompenser les mérites de ces hommes par le modeste contingent de Légion d’honneur
mis à la disposition de son ministère. Pour lui, « il appartient à la République de réparer cette injustice ».

L’institution de l’ordre du Mérite agricole fait l’objet d’un décret en date du 7 juillet 1883. La première promotion a lieu dix jours plus tard !

Malgré une campagne de dénigrement de la part de la presse et de l’opposition politique, qui comprend sans doute que cette
distinction est aussi un excellent moyen de s’attirer les voix des électeurs campagnards, l’impact et le succès de cet ordre sont immédiats.

D’année en année, les contingents de nominations sont dépassés. Pour freiner cette inflation, Méline décrète, en 1896, qu’il faut « avoir exercé pendant 15 ans au moins [ ... ] pour être admis dans l’Ordre » et instaure, en 1913, un âge minimal (30 ans) pour faire acte de candidature.



Amoma national | Amoma Accueil | Plan du site | Nous Contacter création site internet  : lapilazuli création site internet evreux (27) - eure création plaquette association | création site internet